Le Krav-Maga

Le Krav-Maga signifie en hébreu « combat rapproché », il allie Self-Défense et le combat au corps à corps. C’est une discipline alliant simplicité et efficacité qui a été adoptée par toutes les forces armées israéliennes, certaines unités spécialisées française et américaine entre autres.

Le Krav Maga permet à ses pratiquants, grâce à diverses techniques de parades contre une grande variété d’attaques, de pouvoir se défendre contre une attaque en évitant de se blesser.

Le combat au corps à corps enseigne une façon de neutraliser rapidement et efficacement un agresseur grâce à des différentes combinaisons d’attaques, de feintes tout en prenant en compte la dimension psychologique du combat pour renforcer son esprit et sa capacité à gérer des situations dangereuses, voire hostiles, dans un état de stress.

Le krav-Maga est une méthode moderne de self-défense utilisant des techniques naturelles, pratiques logiques et faciles, le tout basé sur les mouvements du corps humain.
Le Krav-Maga a été créé dans un pays en guerre depuis toujours. Cela a permis d’améliorer constamment cette discipline, une méthode complète de Self-Défense.

Les mouvements du krav-maga sont courts et rapides. La simplicité est déterminante, pouvant être pratiqué par tous et à tout âge.

Pas de considération esthétique, priorité à l’efficacité. Le but : pouvoir sortir vivant et intact de toute situation périlleuse.

Nom du club, ville, imi lichtenfeld
Nom du club, ville, imi lichtenfeld

Créé par Imi LICHTENFELD (1910-1998), né en Tchécoslovaquie, pratiquant de nombreux sports dont la boxe et la lutte qu’il pratique en compétitions.

En 1948, avec la création de Tsahal, Imi devient instructeur en chef du Krav Maga au sein de l’armée, et ce jusqu’à 1964, âge de sa retraite.
En 1964, retraité de l’armée, il ouvre sa première section pour les civils à Natanya, structure les techniques de Krav Maga, et les adapte aux besoins des différents corps : civils, militaires et policiers.
Il commence à former son premier groupe d’élèves, notamment Elie Aviksar, Haim Zut et Raphi El Grissy.
Il est à noter qu’Imi enseigna le Krav Maga auprès des civils en tenue de kimono et instaura un programme de passage de grade avec des ceintures.
En 1971, Elie Avikzar est la première ceinture noire d’Imi et l’un de ses meilleurs élèves. Une grande amitié lia les deux hommes jusqu’à leur mort.